Breaking News
Home / Environnement / LE DIRECTEUR GENERAL DE LA CARRIÈRE CHINOISE JINLI CAMEROUN SARL DE FÉBÉ APPOSE UNE FIN DE NON-RECEVOIR AUX REVENDICATIONS DU COLLECTIF DES RIVERAINS DE LA DITE CARRIÈRE

LE DIRECTEUR GENERAL DE LA CARRIÈRE CHINOISE JINLI CAMEROUN SARL DE FÉBÉ APPOSE UNE FIN DE NON-RECEVOIR AUX REVENDICATIONS DU COLLECTIF DES RIVERAINS DE LA DITE CARRIÈRE

 

                 Carrière JINLI La nième correspondance du collectif des riverains de la société Jinli Cameroun Sarl adressée à la direction de ladite entreprise au sujet des injustices et des dommages que subissent les populations riveraines a reçu une fin de non-recevoir.  En effet, après trois années d’exploitation de ladite carrière, les impacts se sont intensifiés sur les habitats des populations riveraines qui connaissent aujourd’hui des détériorations sans précédent sous l’effet des vibrations ondulatoires. En plus, les terres arabes et les cultures de subsistances des populations pauvres sont affectées par les produits toxiques libérés lors des opérations de tirs explosifs et des activités de concassage et de broyage des moellons.

            Les nombreuses correspondances adressées à l’endroit de la direction de cette entreprise ont été toutes rejetées à la guérite de l’entreprise selon les témoignages des populations riveraines.  La récente correspondance qui date du 14 juin 2022 et déposée le 20 Juin 2022 a reçu le même sort. Selon le « vigil », le directeur aurait lu la correspondance et renvoyé immédiation celle-ci en disant qu’il ne veut pas la recevoir. Cet acte est perçu par le collectif des riverains comme une provocation et ce dernier appelle les administrations compétentes à s’impliquer pour régler l’affaire au risque de provoquer une guerre ouverte entre l’entreprise et les populations riveraines.

                 Dans cette lettre, il était question pour le collectif des riverains d’amener l’entreprise chinoise a observer les lois qui encadrent l’exploitation des carrières au Cameroun et de mettre sur pieds les mesures d’atténuation des impacts qu’elle a elle-même énuméré dans le rapport d’étude d’impact environnemental et social. Les populations ne s’entendent pas laisser l’entreprise détruire leurs maisons qu’elles ont construites au prix d’énorme sacrifice alors qu’il y a des moyens de juguler les impacts. En attendant la réaction du gouvernement, l’ensemble des populations riveraines vit sous tensions et ne compte plus supporter ces impacts pour longtemps.

                  Par DJAWA WALIDJO Alain 

 

About Earth Cameroon

Check Also

01 JUILLET 2022_1

LE CALVAIRE DES POPULATIONS RIVERAINES DES SITES D’EXPLOITATION DES CARRIERES AU CAMEROUN : POUR UN PLAIDOYER POUR LA DEFINITION DES REGLES DE L’ART

           Décidément, le gouvernement de Yaoundé semble faire son choix entre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>