Home / Forêts / COMMUNIQUE FINAL DE L’ATELIER SOUS REGIONAL SUR LA COLLABORATION ENTRE LES PARLEMENT AIRES ET LA SOCIETE CIVILE POUR LA GOUVERNANCE FORESTIERE DANS LE BASSIN DU CONGO

COMMUNIQUE FINAL DE L’ATELIER SOUS REGIONAL SUR LA COLLABORATION ENTRE LES PARLEMENT AIRES ET LA SOCIETE CIVILE POUR LA GOUVERNANCE FORESTIERE DANS LE BASSIN DU CONGO

environnement-0020COMMUNIQUE FINAL DE L’ATELIER SOUS REGIONAL SUR LA COLLABORATION ENTRE LES PARLEMENT AIRES ET LA SOCIETE CIVILE POUR LA GOUVERNANCE FORESTIERE DANS LE BASSIN DU CONGO

20 juillet.2015

Il s’est tenu à Yaoundé, les 22et 23juin2015àl’hôtel la Falaise, un atelier sous régional sur la collaboration entre les parlementaires et la société civile pour la gouvernance forestière dans le Bassin du Congo. L’événement était conjointement   organisé par le Centre for International Development and Training (CIDT) ,Fern, Forest Peoples Programme (FPP) et la Plateforme Forêts et Communautés (CFP). La cérémonie d’ouverture a été présidée par le Coordonateur de la Plate forme CFP au côté du quel on notait la présence de l’Honorable Martin OYONO, vice-coordonnateur du REPAR-Cameroun, du Représentant du Haut-commissaire de Grande Bretagne au Cameroun et de Monsieur Carl FROSIO de la Délégation de l’Union européenne.

Etaient présentes,les délégations constituées des Parlementaires,des membres de la société civile (y compris la composante autochtone)   et des journalistes venus du Cameroun, du Gabon, de la République Centrafricaine, de la République du Congo,de la République Démocratique du Congo,et de la Côte d’Ivoire, pays invité.

La rencontre de Yaoundé avait pour objectif principal de renforcer   la collaboration entre les parlementaires et les organisations de la société civile (OSC) sur les questions de gouvernance forestière notamment dans le cadre des processus APV/FLEGT et REDD+dans le Bassin du  Congo.

Les échanges ont porté principalement sur   les différents processus normatifs relatifs à la gouvernance forestière dans chaque pays, les rôles et contributions des OSC et des par le mentaires dans l’amélioration de la gouvernance forestière ainsi que sur le partage d’expériences et de bonnes pratiques de collaboration en treces différent esparties.

Au sortir des discussions fructueuses qui ont caractérisé ces échanges,les défis communs suivants ont étéidentifiés :

  • L’absence de transparence dans l’attribution des concessions forestières
  • Le non respect et la non application des lois etrèglements
  • Lacorruption
  • Le manque de coordination au niveau des ministères sectoriels
  • La faible implication des communautés dans la gestion des ressources forestières
  • L’insuffisance des financements au sein des Organisations pour mener des activités sur le terrain
  • La faible communication des pouvoirs publics sur les questions de gouvernance forestière

Face à ces défis,les participants ont exploré diverses opportunités de collaboration efficaces pouvant aider à améliorer la gouvernance dans le secteur forestier. Il s’agit notamment de:

  • Concevoir des programmes de renforcement des capacités des parlementaires et des journalistes sur les enjeux de la bonne gouvernance;
  • Participerauxprocessusderéformes;
  • Renforcer le dialogueavec les partenaires techniques et financiersintervenant dans le secteurforestier;
  • Redynamiserlesréseaux des journalisteset communicateurs intéressés par lesquestions forestières;
  • Intégrerlesdiversmécanismesrégionauxdecoopération surlagouvernanceforestière.

Réaffirmant leurvolontédecombattre lamalgouvernancedanslesecteur forestier, lespaysont identifiélesactionsconcrètes àmener envued’atteindre leurobjectif.Lepland’actionrégional produits’articuleautourdesaxessuivants:

  • Misesurpiedd’un groupedepressionauniveaurégionalquidevras’appuyersurleREPAR etd’autresplates formespourinfluencerlesinstitutionsetautrespartenairesimpliquésdansla gouvernanceforestière;
  • Miseenplaced’unréseaudesparlementairessurlaproblématiquedescommunautéslocales

Et PAenfonctionsdesdynamiquesdespays;

  • Créationd’unelistedediffusionpourpartagerlesinformations
  • Dynamisationdesréseaux desjournalistestravaillantsurlesquestionsforestières dansles paysconcernés;
  • Instaurationd’ungroupesousrégionalourégionaldejournalistesspécialiséssurlaquestion degestiondesressources naturelles;
  • Miseenplaced’unsystèmedesuividespolitiquespubliquessurlagouvernanceforestière danslecadredesplans d’actionspays OSC-Journalistes-Parlementairesàpartirduquelsera construitunréseaud’échanged’informationsauniveaurégional.
  •  Organisationd’unatelierannuel àpartirde 2016auxfinsd’évaluerlamise enœuvreduplan d’action.
  • Autermedestravaux,lesparticipantssesontengagésà:
  • Mettre surpieduncomité desuividesrecommandations desidéesissuesdecet atelier quisera constitué desorganisations,journalisteset parlementaires quiont prispartàlarencontre deYaoundé ;
  • Suivrelesaxesde collaborationet lamiseenœuvre dupland’action(parpays)

Chacunencequi leconcerne.

RECOMMANDATIONS

  • Considérant la volonté des pays duBassinduCongod’améliorerlabonnegestiondusecteur forestier
  • Considérant l’engagementdespartiesprenantes (PaysduBasinduCongo,Organisationsde lasociétécivile)etparticulièrement,desjournalistesetcommunicateursàjouerefficacement leurrôledansladiffusiondel’informationsurlesforêts;
  • Considérant letravailcitoyendesjournalistesàlacontribution audéveloppement etdelabonne gouvernance en   Afrique Centrale;Considérantque l’appropriation du secteur forestieretdifférentsprocessusliésàsagouvernanceparlesjournalistesetcommunicateurs estungagedetransparenceetdelabonnegouvernancedansleBassinduCongo;Nous,participantsà“L’ateliersousrégionalsurlacollaboration entrelesparlementairesetla société civilepourlagouvernance forestièredansleBassinduCongo“recommandons cequi suit:
  • Insérer danslesprogrammes des médiasaudiovisuelsdes émissionssur lagouvernance forestièredanslespaysoùcelan’existepasencore.
  • Danslespaysoùcetypedeprogramme existe,lescomitésAPV/FLEGTdespaysdevront fournirdescontenuspourlesalimenter
  • Encouragerlespartenaires àsoutenir pardesappuistechniquesetfinanciers ladynamique decollaborationOSC-Parlementaires-Journalistes.

L’atelierquis’inscrivaitdanslacontinuitédeseffortsdéjàentreprispourrenforcer laparticipationde lasociétécivileàlagouvernanceforestièredanslecadreduProjet«MiseenŒuvredel’APVdans leBassinduCongo, Promouvoir lesDroitset laParticipationdesCommunautésLocaleset Autochtones» aveclefinancementde l’UnionEuropéenne et le DFIDaréuni àYaoundé,une cinquantainedeparticipants.

 

Fait à Yaoundé,le 23juin2015

Les participants

 

About Earth Cameroon

Check Also

forêt

CAMEROUN: LES JOURNALISTES OUTILLES SUR LA REDEVANCE FONCIÈRE

Le Réseau de lutte contre la faim (Relufa) a organisé le 26 août 2020 à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>