Home / Foncier / CAMVERT : DES ACTIONS SOCIALES POUR VOILER LA TENTATIVE D’ACCAPAREMENT DES TERRES DES RIVERAINS ?

CAMVERT : DES ACTIONS SOCIALES POUR VOILER LA TENTATIVE D’ACCAPAREMENT DES TERRES DES RIVERAINS ?

téléchargementDepuis que la société Camvert a exprimé son désir d’exploiter la forêt de Campo située dans la région du Sud Cameroun, les populations riveraines ont perdu leur tranquillité et ont clairement manifestées leur opposition. Seulement, l’entreprise Camvert ne veut pas lâcher prise, elle développe alors des stratégies subtiles pour atteindre son objectif qui est la destruction de 60 000 hectares de forêts pour son projet d’exploitation agricole. D’après les populations, après son mensonge selon lequel son projet apportera le développement socio-économique et sauvegardera la forêt de Campo, la société Camvert use actuellement de supercherie pour tromper les populations riveraines.

En effet, selon les informations données par le journal le Pélican le 03 septembre 2021 dernier, il ressortait que la société Camvert et la Commune de Campo ont galvanisés la jeunesse de Campo par l’organisation de multiples activités de vacances baptisées « vacances salutaires pour l’avenir de la jeunesse ». Lesdites activités se résumaient entres autre à des formations en soins de santé, activités Sportives et offres d’emplois. L’objectif étant de permettre à la jeunesse de Campo, de pouvoir affronter l’avenir avec sérénité et de débuter l’année scolaire avec plus d’assurance.

Toutefois, cette initiative bien que louable laisse les populations riveraines perplexe dans la mesure où, il s’agit ici d’une société qui est en désaccord avec la quasi-totalité des communautés riveraines de Campo du fait qu’elle souhaite détruire leur forêt. Pire encore, il s’agit d’une société contre laquelle, les communautés Bagyeli ont en 2020, saisi le Comité des Nations Unies pour l’élimination de la discrimination raciale (OHCHR), introduit en juillet une requête auprès du président du tribunal administratif du Centre à Yaoundé, ainsi qu’une requête auprès du ministre des domaines pour qu’ils annulent l’acte de déclassement de la forêt de campo ( https://www.afrik.com/pygmees-du-cameroun-en-lutte-contre-l-industrie-intensive-du-palmier-a-l-huile ) .

Au regard de tout ce qui précède, l’on n’a plus besoin de trop chercher pour comprendre que le choix de la localité de Campo par l’entreprise Camvert pour la réalisation de cette activité n’est pas anodin. Mais qu’il s’agit bel et bien d’une stratégie de plus de la société Camvert pour duper les populations riveraines de Campo afin de s’accaparer de leurs terres.

Le rural.info

About Earth Cameroon

Check Also

77786053

LITIGE FONCIER A DOUALA : DES QUERELLES AUTOURS D’UNE PARCELLE DE TERRAIN DE 50 HECTARES A PK 12

   Depuis 2008, un terrain de 50 hectares abritant plus de 2000 personnes fait l’objet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>