Home / Environnement / EXPLOITATION MINIERE AU CAMEROUN : L’ACCES AUX SITES DESORMAIS INTERDIT AUX ENFANTS MINEURS

EXPLOITATION MINIERE AU CAMEROUN : L’ACCES AUX SITES DESORMAIS INTERDIT AUX ENFANTS MINEURS

article enfants

Depuis le développement de l’exploitation des ressources minières au Cameroun, aucune rigueur sur la catégorie des employés pouvant exercer dans le domaine n’a été précisée. Ce qui entrainait la présence de nombreux enfants dans les sites miniers. Ce constat alarmant a poussé le Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique à prendre une décision.

A la une du journal l’Economie du Quotidien du vendredi 03 Août 2021, le rédacteur affirmait que, le gouvernement Camerounais interdit désormais le travail des enfants mineurs dans les sites d’exploitations miniers. Selon ce journal, le jeudi 02 septembre 2021, une circulaire signée le 30 août 2021 a été rendue publique par le Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique, interdisant l’accès des enfants mineurs aux sites miniers.

D’après un article publié le 06 septembre 2021 à ce propos (www.investiraucameroun.com), la circulaire du Ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique (MINMIDT), Gabriel DODO NDOKE disposait qu’il « Est strictement interdit, pour compter de la date de signature de la présente décision, l’accès des enfants mineurs aux sites d’exploration, d’exploitation minières sur toute l’étendue du territoire national, de même que toute forme de travail à l’intérieur desdits sites impliquant les enfants en deçà de l’âge obligatoire de scolarité tel que prévu par la réglementation en vigueur ». Selon le même article, le membre du gouvernement a précisé dans la circulaire que : « Les brigades nationales et régionales et de contrôle des activités minières du ministère des Mines, de l’Industrie et du Développement Technologique, sont invitées à procéder à des descentes ciblées aux fins de constater les violations aux présentes prescriptions et suggérer des mesures correctives appropriées ».

Que dire en définitive sinon que cette décision est une initiative salutaire dans la mesure où, au Cameroun on dénombre de plus en plus d’enfants mineurs qui travaillent dans des sites miniers au détriment de leurs études.

Cette décision vient donc mettre en garde tous les responsables des exploitations minières qui peinent à interdire aux enfants mineurs de travailler sur leurs sites d’exploitation. Nous interpellons donc toutes les autorités locales à veiller au respect et à l’application de cette décision.

Le rural.info

About Earth Cameroon

Check Also

77786053

LITIGE FONCIER A DOUALA : DES QUERELLES AUTOURS D’UNE PARCELLE DE TERRAIN DE 50 HECTARES A PK 12

   Depuis 2008, un terrain de 50 hectares abritant plus de 2000 personnes fait l’objet ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>