Home / Grands Projets / CAMEROUN : EST-CE UNE RÉPONSE DE L’ENTREPRISE CHINOISE CCCC ( CHINA COMMUNICATION CONSTRUCTION COMPAGNY) AUX POPULATIONS RIVERAINES D’ELOUMDEN ?

CAMEROUN : EST-CE UNE RÉPONSE DE L’ENTREPRISE CHINOISE CCCC ( CHINA COMMUNICATION CONSTRUCTION COMPAGNY) AUX POPULATIONS RIVERAINES D’ELOUMDEN ?

caillouxSuite à la manifestation des populations d’Eloumden du 18 octobre dernier, l’entreprise chinoise  cccc (china communication construction compagny) semble avoir pris les choses en mains.  Rappelons que ces populations exprimaient leur mécontentement quant au non respect du cahier des charges de l’entreprise chinoise, qui s’était engagée à construire une route dans ces villages. A ce sujet, on pouvait écouter certains riverains dire : « Maintenant nous ne voulons plus de fausses promesses ; ils doivent parler en travaillant ».

Après avoir bloqué la route pendant deux jours, l’entreprise chinoise n’a pas eu d’autre choix que d’entamer les travaux de réhabilitation de la voie qui est devenue impraticable surtout en cette saison de pluie. Aujourd’hui, même si certains ne cachent par leur joie comme ce riverain qui dit : « nous sommes vraiment très contents que les travaux aient commencé ; nous espérons qu’ils vont bien faire cette route. », d’autres restent sceptiques et ne veulent pas se laisser convaincre par les graviers qui sont versés en route par l’entreprise.

Est-ce une véritable solution ou simplement un leurre de la part de l’entreprise chinoise ? L’avenir nous en dira.

 

Le rural.info

About Earth Cameroon

Check Also

IMG-20171117-WA0019

EXPLOITATION MINIÈRE : UN CHINOIS TUE UN CAMEROUNAIS A BETARE-OYA.

Tout a commencé lorsque les populations riveraines du village Longa Mali se sont révoltées contre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>