Home / Environnement / PROJET D’OLEODUC ÉNERGIE EST DE TRANSCANADA – LES AUDIENCES PUBLIQUES SUSPENDUES A MONTREAL

PROJET D’OLEODUC ÉNERGIE EST DE TRANSCANADA – LES AUDIENCES PUBLIQUES SUSPENDUES A MONTREAL

ol_oduc_transcanada-2rf6cDevant la forte mobilisation contre le « Projet Oléoduc Énergie Est », l’Office national de l’énergie (ONE) a été contraint de suspendre les audiences publiques qui avaient lieu à Montréal le lundi 29 aout 2016 (RADIO – CANADA).

Le projet de l’Oléoduc Énergie Est doit permettre de transporter environ 1,1 million de barils de pétrole brut par jour de l’Alberta et de la Saskatchewan vers des raffineries de l’Est du Canada et un terminal maritime au Nouveau-Brunswick (TransCanada). Ce projet qui touche notre province et le Québec, a connu une forte contestation lundi dernier au Centre Mont-Royal, dans la ville de Montréal. Il faut préciser que certains acteurs clés au Nouveau-Brunswick tels que les représentants et chefs de six Premières Nations Malécites avaient déjà soulevé leurs inquiétudes le 16 août dernier lors des audiences à Fredericton. Et si plusieurs maires tels que Denis Coderre, Marc Demers et Cyrille Simard respectivement de Montréal, Laval et d’Edmundston sont actuellement opposés au projet dans les conditions actuelles, il faut dire égaleent que ce projet est très impopulaire auprès des populations. Selon Denis Coderre, 90 % des citoyens et des organismes consultés par la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) au sujet de ce projet y sont opposés dans les conditions actuelles (RADIO – CANADA). Il faut toutefois préciser que le projet est soutenu par certains acteurs notamment les soudeurs et les tuyauteurs.

Les préoccupations des parties prenantes qu’elles soient du Québec ou du Nouveau-Brunswick sont les mêmes à savoir : le manque de crédibilité du processus de consultations et du processus d’évaluation, les questions d’eau potable et les questions environnementales.

Il est clair que le Projet Oléoduc Énergie Est qui est très contesté à l’heure actuelle devra certainement subir des modifications avant d’être mis en œuvre par TransCanada.

Sources : RADIO-CANADA, TransCanada

About Earth Cameroon

Check Also

auto

AUTOROUTE YAOUNDE-NSIMALEN : 1,4 MILLIARD FCFA POUR INDEMNISER LES RIVERAINS

Les autorités camerounaises ont procédé, le 5 septembre 2018, dans la région du Centre, au ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>