Home / Environnement / AFRIQUE: LUTTER CONTRE LE COMMERCE ILLEGAL D’IVOIRE BRUT – LA FRANCE PUBLIE UNE NOUVELLE LOI INTERDISANT LE BRACONNAGE DES ELEPHANTS

AFRIQUE: LUTTER CONTRE LE COMMERCE ILLEGAL D’IVOIRE BRUT – LA FRANCE PUBLIE UNE NOUVELLE LOI INTERDISANT LE BRACONNAGE DES ELEPHANTS

1551082_3_e903_cinq-tonnes-d-ivoire-brulees-au-kenya-le-20_e5d3c684d336f26a7c23cd70e4a5d7c7Pour renforcer la politique de défense des animaux et la lute contre la recrudescence du phénomène de braconnage intensif dont sont victimes les éléphants dans le monde, le gouvernement français a publié le 17 août, un arrêté interdisant le commerce d’ivoire brut dans l’espace de l’Union européenne (UE).

Cette loi, qui s’appuie sur les statistiques actuelles d’abattage d’éléphants indiquant qu’environ 20 à 25.000 éléphants sont tués par an en Afrique, ne vise pas les pièces sculptées datant d’avant 1975. « La survie de ces espèces n’est plus assurée, car il ne reste plus qu’environ 500.000 éléphants sur le continent africain. Un nombre en régression qui représente la moitié de celui des années 1980 », précise la loi avant de reconnaitre que la France a franchi un pas très important. D’autant plus, il est déplorable qu’une quantité importante d’ivoire et de cornes de rhinocéros travaillées puisse encore être commercialisée. Ceci, à cause de l’existence des systèmes illégaux et dérogatoires de vente de ces matières.

En effet, selon cette loi, la demande d’ivoire, principalement alimentée par l’Asie, serait à l’origine de la création des systèmes de braconnage intensif et des trafics très juteux que connait le continent africain.

« Pour contrer le commerce illégal d’ivoire qui transite par l’Hexagone, la France a déjà suspendu, en 2014, la délivrance d’autorisations d’exportation d’ivoire brut en dehors de l’Union européenne, à l’instar de l’Allemagne, de la Suède et du Royaume-Uni », conclut la loi.

Agence d’information d’Afrique Centrale, Rock Ngassakys

About Earth Cameroon

Check Also

village

CAMEROUN : LES POPULATIONS DE L’EST NE SAVENT TOUJOURS RIEN DE LA REDEVANCE MINIERE

Malgré les sommes importantes engrangées par l’activité, les populations riveraines des zones exploitées n’ont aucune ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>