Home / Grands Projets / MALVERSATIONS AUTOUR DES INDEMNISATIONS LIÉES AU BARRAGE DE LA MAPE

MALVERSATIONS AUTOUR DES INDEMNISATIONS LIÉES AU BARRAGE DE LA MAPE

argent-cfa2Bouba Daïrou a été interpellé et conduit à Yaoundé, dans le cadre des malversations autour des indemnisations liées au barrage de la Mapé

Le numéro 1 de l’Arrondissement de Bankim, dans le Département du Mayo-Manyo, Région de l’Adamaoua, est aux arrêts. Bouba Daïrou a été interpellé le 26 mai 2016 et conduit à Yaoundé. Une interpellation qui est liée aux indemnisations des faux ayants droit concernant le barrage de la Mapé.

L’Œil du Sahel du 30 mai 2016 indique que l’arrestation du chef de terre est consécutive à celle de celui qui est considéré comme le chef du cerveau de cette opération, un certain Flaubert Mouwa, «ainsi que de quatre autres personnes, à savoir Maurice Temgoua, professeur d’éducation physique et sportive en retraite, Sylvie Nkouah, tenancière d’une vente à emporter à Bankim, Moussa, cultivateur et Monique Nguégbé, en service à la pharmacie de l’hôpital de district de Bankim, qui séjournent déjà à la prison centrale de Kondengui à Yaoundé, depuis quelques semaines».

Bouba Daïrou était le Président de la commission desdites indemnisations. Le journal indique qu’il «est accusé par les populations bénéficiaires de complicité avec Flaubert Mouwa qui, dit-on, est le cerveau de la confection de la liste des faux ayants droit».

Selon les explications d’Augustin Wamoin, l’un des ayants droit, «depuis que nos parents ont été obligés de partir de l’actuel site du barrage, nous connaissons tous ceux qui sont concernés par le dédommagement. Il y avait 59 personnes dans le village Ndoundja, situé à 92 km de Bankim, et 7 personnes à Nkopoh, à plus de 100 km de Bankim. Les bénéficiaires réels sont donc au nombre de 66, mais curieusement, ceux qui ont bénéficié des indemnisations, du 3 au 6 février 2016, étaient au nombre de 102. Plus grave encore, parmi les sept personnes de Nkopoh, seules deux ont été indemnisées, le reste n’ayant pas trouvé leurs noms sur la liste». Des accusations que la justice devra élucider.

Source :  Cameroun info.net

About Earth Cameroon

Check Also

DSCF2859

CAMEROUN : TENSIONS ENTRE CAMEROUNAIS ET CHINOIS SUR L’EXPLOITATION INDUSTRIELLE DE L’OR

L’exploitation industrielle de l’or dans l’est du Cameroun provoque de fortes tensions entre populations locales ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>