Home / Environnement / LES ENTREPRISES POLLUENT KRIBI, MAIS VERSENT LES TAXES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL A DOUALA

LES ENTREPRISES POLLUENT KRIBI, MAIS VERSENT LES TAXES DE DÉVELOPPEMENT LOCAL A DOUALA

3951022106Rural.info du 1 mars

Les conseillers municipaux de la mairie de Kribi premier dénoncent les injustices donc sont victimes les populations riveraines de cette localité. Cette information est révélée par le quotidien la nouvelle expression du mois de janvier.

En effet, les entreprises telles que RAZEL, COTCO, SOCAPALM, HEVECAM, installées dans cette localité, ne versent pas les taxes prévues aux communautés qui sont constamment exposées aux bruits sonores, aux odeurs des déchets, aux risques de déversement de pétrole en mer etc.

Ces taxes sont malheureusement versées à Douala. A titre d’exemple, le quotidien la nouvelle expression affirme que l’entreprise COTCO verse chaque mois à          Douala une taxe de 246 millions de FCFA, d’où l’indignation des conseillers municipaux de la commune de Kribi qui déclare : « il est inadmissible que nos populations vivent dans les risques au quotidien et les taxes soient reversées à d’autres communes ».

Pour permettre le développement local de cette localité, le conseil de Kribi premier entend engager toute l’élite de la région du Sud pour vaincre cette anomalie.

Gérardin KUENBOU

About Earth Cameroon

Check Also

IMG-20171117-WA0019

EXPLOITATION MINIÈRE : UN CHINOIS TUE UN CAMEROUNAIS A BETARE-OYA.

Tout a commencé lorsque les populations riveraines du village Longa Mali se sont révoltées contre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>