Home / Grands Projets / DIALOGUE PARLEMENT GOUVERNEMENT: LA BIODIVERSITÉ AU CŒUR DES DÉBATS

DIALOGUE PARLEMENT GOUVERNEMENT: LA BIODIVERSITÉ AU CŒUR DES DÉBATS

reseauLa section camerounaise du  Réseau des parlementaires  d’Afrique centrale  pour la gestion durable des écosystèmes d’Afrique centrale (REPAR Cameroun) a organisé du 04 au 05  juillet 2017 une plénière spéciale des parlementaires sur la valorisation de la biodiversité. La cérémonie d’ouverture des travaux a connu la participation des ministres de l’environnement, du tourisme et de l’agriculture et du développement rural. Facilités par son excellence Abouem a Tchoyi, ancien Secrétaire général a la Présidence de la République, les travaux  avaient pour objectifs de présenter la situation actuelle et les tendances de la biodiversité au Cameroun, d’informer les parlementaires sur la stratégie et le plan national pour la biodiversité, d’identifier les contraintes et pesanteurs existantes qui limitent l’optimisation de la contribution de la biodiversité a l’économie nationales, de présenter les pistes de financement actuellement exploitées et de formuler des propositions sur la stratégie de valorisation et de financement durable de la biodiversité.

Ces assises ont connu la participation des organisations de la société civile militant pour la défense des droits des communautés riveraines des ressources naturelles. La secrétaire d’État aux forêts a fait une présentation au nom du ministre des forêts et de la faune sur les enjeux de la problématique des conflits homme-faune sur la conservation de la biodiversité et les modalités de sa prise en compte dans la nouvelle loi forestière. Il ressort de sa présentation que la loi forestière de 1994 et son décret d’application relatif à la faune ont prévu, en cas de destruction des cultures et des hommes par les animaux, les battues administratives et la légitime défense. Elle a relevé que le cadre réglementaire actuel ne prend pas en compte la question importante des compensations des populations en cas de destruction de leurs cultures par les animaux. Des propositions concrètes sont prises en compte dans la stratégie et le plan d’actions de gestion des conflits homme- faune élaborés par le MINFOF en 2014. Elles sont également prises en compte dans le cadre de la révision de la loi forestière. Mais la Secrétaire d’Etat n’a pas souhaité s’exprimer sur les propositions que le MINFOF a faites dans  l’avant projet de Loi, car susceptibles de modification par sa hiérarchie. Il faut rappeler que le MINFOF a achevé le processus d’élaboration dune loi forestière en 2012 et l’a transmis en décembre 2012 dans les services du Premier Ministre. Depuis lors, le texte n’a pas encore été présenté au Parlement.

Certains parlementaires tels que le l’honorable Paul Gaman se sont interrogés sur la disponibilité d’un mécanisme de réaction rapide des ecogardes forestiers en cas de menaces d’un animal féroce.

La ministre de l’agriculture et du développement rural quant à elle,  a présenté un exposé sur la conciliation entre le développement des activités agricoles, la montée des cessions des terres à grande échelle, la compétition d’utilisation de l’espace et le maintien de la biodiversité. Elle a annoncé l’élaboration d’un Code rural une fois les schémas d’aménagement du territoire terminé.

Le Ministre délégué de l’économie, de la planification et de l’aménagement du territoire, le ministre de l’environnement, de la protection de la nature et du développement durable, le ministre du tourisme, le ministre en charge des mines ont également présenté les actions prises par leurs départements ministériels respectifs pour la prise en compte de la biodiversité.

Kuenbou Gerardin, rural.info

About Earth Cameroon

Check Also

Kribi

CAMEROUN– PORT ET AUTOROUTE KRIBI-LOLABE: LES POPULATIONS RIVERAINES INVESTISSENT LA RUE POUR LEURS INDEMNISATIONS

La route menant du centre de la ville portuaire Kribi  au site du port à ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>