Home / Grands Projets / SESSION PARLEMENTAIRE DE JUIN 2017 : OU EST LA LOI FORESTIÈRE ?

SESSION PARLEMENTAIRE DE JUIN 2017 : OU EST LA LOI FORESTIÈRE ?

députésAprès la première session ordinaire de l’année législative en cours qui s’est tenue du 13 mars au 11 avril 2017, députés et sénateurs se réuniront dès ce 08 juin pour la seconde, suite à leur convocation par les présidents des deux chambres du parlement.

Ils sont attendus 100 sénateurs et 180 députés ce jeudi 08 juin 2017 respectivement au palais des congrès et au palais de verre de Ngoa-Ekéllé dans le cadre de la deuxième session ordinaire de l’année législative 2017. C’est par un communiqué conjoint du président du Sénat Marcel NIAT NJIFENDJI et du président de l’Assemblée Nationale CAVAYE YEGUIE Djibril que les parlementaires ont été convoqués le 02 juin dernier.

A cette occasion, il est vivement souhaité que certains dossiers qui sont considérés comme morts pourront ressusciter. C’est le cas de la loi forestière qui est aujourd’hui selon certaines indiscrétions bloquée dans un bureau  au niveau du Premier Ministère.

Au Vu de l’importance des propositions faites dans l’avant projet  loi forestière, sur les plans de la gouvernance, de la lutte contre la corruption, des droits des peuples autochtones et de la lutte contre la pauvreté, les parlementaires doivent revêtir leurs vêtements de  « représentants du peuple » et interpeller le Premier Ministre sur cette question à combien importante !

Il faut rappeler que le processus de révision de la loi forestière a démarré en 2008. En 2012, un avant projet de loi a été déposé dans les services du Premier Ministre. Depuis lors, ce projet de loi qui est porteur d’innovations salutaires pour l’amélioration de la gestion forestière est bloqué par les collaborateurs du Premier Ministre. Est-ce de l’inertie ou simplement un cas de corruption ? Il est regrettable que députés et  sénateurs session après session parlementaire continuent d’interpeller le Ministre des Forêts et de la Faune sur l’évolution de la reforme forestière alors qu’ils savent pertinemment  que l’avant projet de loi est endormi dans les tiroirs des collaborateurs du Premier Ministre.

Il serait de bon ton que les députés et les sénateurs interpellent directement le Premier Ministre sur les raison pour les quelles ses collaborateurs bloquent la transmission de l’avant projet de la loi forestière.

Gérardin Kuenbou, rural.info

 

About Earth Cameroon

Check Also

IMG-20171117-WA0019

EXPLOITATION MINIÈRE : UN CHINOIS TUE UN CAMEROUNAIS A BETARE-OYA.

Tout a commencé lorsque les populations riveraines du village Longa Mali se sont révoltées contre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>