Home / Forêts / RFA: LES COMMUNAUTES EXCLUES DU PARTAGE

RFA: LES COMMUNAUTES EXCLUES DU PARTAGE

 

rfa 2Les projets sociaux en arrêt dans les villages

 

Solution: restaurer les communautés dans leurs droits

La loi de finances 2015 a parlé, et on applique la loi. Désormais, les agents de recouvrements font leur entrée dans la mangeoire de la redevance forestière annuelle (RFA) au Cameroun. Ils percevront 5%dela RFA versée par les entreprises forestières dans les caisses de l’Etat. Les mairies des zones forestières verront leur quote-part bonifiée de  7%.  Bonne  nouvelle  pour  ces groupes d’acteurs.

Mais mauvaise, très mauvaise nouvelle pour les communautés locales riveraines des forêts. Elles sont bannies de la table; elles qui jouissaient d’une quote-part de 10% du montant de la RFA depuis que la loi forestière de 1994 les a reconnues comme acteurs du développement forestier.

RFA 1

Maintenant que l’Etat a mis hors de leur portée les retombées de        l’exploitation forestière, les projets socio-économiques engagés dans les villages par les communautés sont à l’arrêt.

Des voix s’élèvent pour dénoncer l’imposture, et appellent l’Etat à rectifier cette option qui consiste à léser l’acteur le plus vulnérable pour contenter         les          plus       forts.

Magloire Biwolé Ondoua, la Voix du Paysan, Juillet 2016

 

About Earth Cameroon

Check Also

bois670

EXPLOITATION FORESTIERE : OBSERVATION INDEPENDANTE EXTERNE : LES COMMUNAUTÉS NE SONT PAS RECOMPENSEES POUR LEUR TRAVAIL

Depuis le mois de juillet 2016, la lutte contre l’exploitation illégale des forêts n’est plus ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>