Home / Grands Projets / LA CONFERENCE ECONOMIQUE «INVESTIR AU CAMEROUN, TERRE D’ATTRACTIVITÉS» VUE PAR LES POPULATIONS RIVERAINES.

LA CONFERENCE ECONOMIQUE «INVESTIR AU CAMEROUN, TERRE D’ATTRACTIVITÉS» VUE PAR LES POPULATIONS RIVERAINES.

conference_investir_au_cameroun_fullBien qu’absent de la conférence économique «Investir au Cameroun, Terre d’attractivités», les populations riveraines qui sont souvent les premières victimes des grands projets ont tenu à dire ce qu’ils attendent du gouvernement et des investisseurs qui vont s’implanter dans leurs localité.

Dans le MOUNGO, les terres sont exploitées par la PHP et d’autres privés  à des fins agro-industrielles. Le président de l’association de défense des droits des communautés riveraines des exploitations agro-industrielles  du Moungo, dénommée «  COGES »,  affirme que l’aspect environnement est dans la plupart des cas négligé par les investisseurs. Les investisseurs méprisent trop souvent les populations riveraines des grands projets  et déversent les produits toxiques sans tenir compte des populations et des plantes qui sont utilisées par les populations pour se nourrir.

Approché, M. DJOUDERE  Bertin, de l’association  des communautés riveraines du projet de construction du barrage réservoir de Lom-Pangar, dénommée « BELKO’O »  déclare : « les investisseurs ne doivent plus nous donner à manger et à boire. Nous voulons avoir des  écoles, des hôpitaux, des routes. Il faudrait  aussi que le gouvernement s’assure que ces investisseurs vont effectivement réaliser ces constructions ».

Pour Mme. MENDO Julie de l’association  des communautés Baka du Sud Cameroun, « ADEBAKA », les populations riveraines doivent être impliquées dans les études de faisabilité du projet. Elle affirme aussi qu’il faudrait prendre  en considération le point de vue des populations riveraines. Enfin, elle insiste sur la nécessité de bien faire comprendre aux populations riveraines ce qu’ils gagnent dans la réalisation d’un projet.

 

 

About Earth Cameroon

Check Also

lac

AU CAMEROUN, DES MINES D’OR ABANDONNÉES DEVENUES « LACS DE LA MORT »

A Longa Mali, petit village de l’Est du Cameroun, une centaine de trous remplis d’eau ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>