Home / Forêts / FOREST MEDIA AWARDS : LES JOURNALISTES SONT RÉCOMPENSES POUR LEUR TRAVAIL

FOREST MEDIA AWARDS : LES JOURNALISTES SONT RÉCOMPENSES POUR LEUR TRAVAIL

awardsMathias MOUENOE, Ambroise FOGUE, Ebenezer DIKI et Valdadine TONGA sont les lauréats de la deuxième édition de la FOREST MEDIA AWARDS. Ils ont été récompensés le jeudi 17 mars 2016 à l’hôtel la Falaise de Yaoundé.  Ils sont respectivement lauréats dans les catégories de presse cybernétique, télédiffusion, reportage et presse écrite.

La FOREST MEDIA AWARDS est une cérémonie qui  récompense des journalistes et des médias pour leurs efforts de sensibilisation et de communication déployés dans le domaine de la gouvernance forestière. Cet évènement est organisé par FODER dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Enforcement and governance for suitanable management forest » (CiSoP-FLEG), Friends of the Earth International et partenaire de mise en œuvre du projet.

Ces journalistes ont par leurs plumes et leurs micros sensibilisé  les populations sur différentes thématiques. Selon les organisateurs, le thème qui aura fait l’objet du plus grand nombre d’articles est   la suppression de la redevance forestière annuelle des communautés riveraines des zones forestière mises en exploitation. Il faut rappeler que la Loi des finances 2016 a supprimé les 10 % de redevance forestière annuelle dus aux communautés pour les reverser en partie (5%) aux fonctionnaires du Ministère des finances.

Le promoteur de la FOREST MEDIA AWARDS a félicité les gagnants tout en encourageant les perdants à ne pas poser leurs stylos ou éteindre leurs micros, mais de continuer à écrire pour sensibiliser sur les différents problèmes qui minent le secteur forestier.

C’est dans une ambiance chaleureuse que cette cérémonie a pris fin. La troisième édition de la Forest média awards a été lancée séance tenante.  Le compte à rebours est donc lancé!

Kuenbou gérardin

 

About Earth Cameroon

Check Also

IMG-20171117-WA0019

EXPLOITATION MINIÈRE : UN CHINOIS TUE UN CAMEROUNAIS A BETARE-OYA.

Tout a commencé lorsque les populations riveraines du village Longa Mali se sont révoltées contre ...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>